MESURER SON SOMMEIL CONTACT

Les examens médicaux de la somnolence

Les examens médicaux de la somnolence

 

Comme pour l’évaluation du sommeil, le seul moyen d’évaluer objectivement la somnolence est de faire un enregistrement en laboratoire de sommeil. 2 examens objectifs existent : Le Test Itératif de Latence d’Endormissement et le Test de Maintien de l’Eveil.
Des outils subjectifs d’évaluation de la somnolence existent et doivent être utilisés en fonction du degré de somnolence à rechercher. L’outil subjectif le plus utilisé est le test  d’Epworth.

Le Test Itératif de Latence d’Endormissement (TILE)

Le TILE est l’examen de base de l’exploration de la somnolence. C’est également l’examen objectif de référence pour diagnostiquer la narcolepsie. L’objectif du TILE est de mesurer la moyenne des temps d’endormissement et de les comparer à des niveaux de référence. Il consiste à enregistrer des paramètres électriques du cerveau durant la journée sur 5 périodes de 20 minutes espacées de 2 heures après une première nuit de polysomnographie.

Durant chaque période, le patient est allongé au calme dans sa chambre avec comme consigne de ne pas lutter contre le sommeil. L’interprétation du résultat se fait sur la mesure de ces temps d’endormissement et sur le nombre d’endormissement directement en sommeil paradoxal. Une alternative en 4 périodes d’enregistrement existe également.

Le Test de Maintien de l’Eveil (TME)

Le TME a pour objectif de mesurer la capacité d’une personne à résister à l’endormissement dans la journée. Il consiste également à enregistrer des paramètres électriques du cerveau et peut se faire sans une première nuit de polysomnographie.

Le TME comprend 5 périodes de 20 minutes où la personne est assise au calme et doit résister à l’endormissement. L’interprétation du résultat se fait sur la mesure de ces temps d’endormissement. Une alternative en 4 périodes de 40 minutes d’enregistrement existe également et est de plus en plus utilisé.

Le TME est l’examen de référence médico-légale pour valider l’aptitude à la conduite automobile des conducteurs professionnels souffrant de maladies du sommeil induisant une somnolence (Décret du Journal Officiel du 28 décembre 2005)

Le test d’Epworth

Le test d’Epworth est le questionnaire subjectif de référence pour évaluer la somnolence.
Il consiste à une autoévaluation de la possibilité de s’endormir dans 8 situations quotidiennes. Chaque situation étant notée entre un niveau 0 (jamais d’assoupissement) à 3 (risque élevé de m’assoupir).
Un total égal ou supérieur à 11 montre un problème de somnolence excessive diurne.

Envie de retrouver le sommeil