MESURER SON SOMMEIL CONTACT

L’insomnie des enfants de 6 à 12 ans

L'insomnie des enfants

Entre 6 et 12 ans, les enfants ont encore besoin d’environ 10h00 de sommeil pour être en forme. C’est la période qui va de la sortie de petite école jusqu’à la préadolescence. C'est alors que de nombreux changements dans la vie des jeunes filles et garçons peuvent rendre fragile le sommeil des enfants. Les insomnies les plus fréquentes concernent surtout les difficultés d’endormissement avec 3 causes principales.

 

Les refus de se coucher

L’enfant a du mal à s’endormir à l’horaire imposé par ses parents. Cela peut correspondre à un début de décalage de phase comme cela peut se voir chez l’adolescent. L’enfant va alors s’énerver, voire s’angoisser. Ce qui va avoir comme conséquences de retarder encore plus l’endormissement.

Même si les parents écoutent les « conseils » donnés gentiment par des proches, ils ne doivent pas oublier que chaque enfant est différent.


Il vaut mieux laisser l'enfant au calme dans sa chambre avec un livre ou le laisser jouer.  Et, bien sûr, surveiller la venue du marchand de sable qui permettra un endormissement rapide, sans énervement réciproque.

La surestimation du besoin de sommeil de l’enfant

Si votre enfant a besoin de 10h00 de sommeil, ça veut dire qu’il doit s’endormir 10h00 avant son réveil.
Par exemple, pour des enfants qui se réveillent à 7h30, un horaire d’endormissement autour de 21h30 est le bienvenu.
Il faut donc adapter son horaire de coucher à son heure de lever.

Cela est encore plus vrai pour les petits dormeurs qui existent déjà à cet âge. Un enfant qui a besoin de 9h00 de sommeil pour être en forme durant toute la journée, pourra veiller un peu plus tard…et ça ne servira à rien de le forcer à dormir à l’heure que vous avez décidée pour lui.

L'anxiété ou les maladies

Les enfants peuvent déclarer tôt des problèmes d’anxiété ou de stress. Cette anxiété peut être due à son incapacité de s’endormir seul dans la continuité de ses habitudes de petite enfance. Vous devez alors le rassurer sur son sommeil, dialoguez avec lui sur ses craintes et peurs et lui donner confiance en lui.

Les maladies ont un impact sur le sommeil et il faut donc soigner la maladie pour que le sommeil s’améliore.