MESURER SON SOMMEIL CONTACT

L'insomnie de l’adolescent 

La période de l’adolescence est un grand changement : Changements hormonaux et comportementaux d’une part et changements de référentiels d’autorité d’autre part.
Durant cette période, l’ado a encore besoin de dormir environ 9h00 par nuit pour pouvoir être en forme la journée et suivre convenablement les cours.

Le sommeil est également souvent en première ligne des rapports de force entre l’adolescent et les parents. Pourtant, tout n’est pas de la faute de l’adolescent dans ses difficultés de sommeil.

20 août 2013. Anthony Dubroc

Le syndrome de retard de phase

Sous ce nom technique se cache une tendance naturelle et physiologique au décalage du coucher et du lever. Certaines études ont montré que ces décalages physiologiques peuvent être de l’ordre de 2 à 3 heures par rapport à l’heure de l’endormissement durant l’enfance. 
Néanmoins, le sommeil à la suite de l’endormissement est normal. Sa durée également...
si l’adolescent n’est pas obligé de se réveiller…ce qui est rarement le cas en période scolaire !

L’obligation de se lever tôt durant la semaine va entraîner un manque sérieux de sommeil (Dette de sommeil ) que l’ado va essayer de compenser les week-ends par des grasses matinées, accentuant encore plus le décalage du lendemain et notamment le coucher du dimanche soir.

La première chose à faire pour les parents est d’abord d’accepter que ce phénomène physiologique existe, ce qui évitera tensions et disputes. Ensuite, il faut accompagner l’ado pour qu’il n’ait pas de comportements excitants dans la soirée afin de faciliter le plus possible l’arrivée du sommeil.

Les insomnies d’endormissement de l’adolescent

Les difficultés d’endormissement des adolescents sont proches de celles des adultes. En effet, 30% des adolescents expriment des difficultés pour s’endormir et 15% seraient réellement insomniaques. 
La nature n’est pas égale car les insomnies sont plus fréquentes chez les filles.

Il existe de nombreuses causes à ces insomnies et chacune d’entre elles nécessite une aide des parents ou de professionnels du sommeil.

les causes comportementales :

Les causes comportementales de l'insomnie des adolescents- Absence de repères qui amène des rythmes de couchers et de levers trop irréguliers.

- Utilisation d'appareils électroniques en trop grande quantité qui les excitent avant le sommeil, alors que cette période devrait être réservée au calme.
L’excitation provient autant de l’intérêt que de la lumière émise.  Cela ne permet pas la synthèse de la mélatonine qui est l’hormone du sommeil. 
Nous vous recommandons de dialoguer avec votre adolecent et d’essayer qu’il arrête toute activité « électronique envahissante» 1 heure avant son coucher afin de consacrer cette heure à se calmer.

- Absence d’exercices physiques dans la journée, ce qui ne fatigue pas assez l’ado.
Ou une pratique trop tardive qui retarde l’endormissement.

- Il arrive aussi qu’un trop grand nombre d’activités extra-scolaires cannibalisent le temps de sommeil…Les parents oublient souvent qui si l’ado a besoin de 9h00 de sommeil en moyenne, cela veut dire qu’il ne peut être en forme durant la journée que... 15h00.

- Enfin, des régimes amaigrissants trop contraignants peuvent également être responsables de troubles de sommeil de l’adolescent.

Les causes psychiques ou la santé

- Le stress et l’anxiété peuvent apparaître rapidement chez les ados.
Par conséquent, le sommeil est impacté de la même façon qur pour les adultes : des problèmes d’endormissement ou des réveils nocturnes multiples.
Le sommeil peut être, dans ces cas, un signal qui révèle des difficultés psychologiques. Il est important d’en parler ou de consulter un médecin.

- Une pression scolaire ou sociale trop importante peut développe l’anxiété ou la peur de ne pas satisfaire ses parents.
Dans ce cas, c’est le rôle des parents de devenir raisonnables et de faire passer le bon message au sein de la famille. Sans cet assouplissement, le sommeil de l’ado peut rester perturbé longtemps, ce qui ira à l’encontre des performances attendues.

- Les insomnies peuvent révéler des addictions au tabac, des drogues ou des consommations trop importantes de café... voire d’alcool.

- Enfin, la mauvaise santé physique a un impact sur le sommeil. Il est donc important de traiter le problème médical pour que le sommeil s’améliore. 

Nos experts du sommeil répondent à vos questions sur le sommeil de votre adolescent

Poser vos questions à des experts du sommeil

Pour votre sommeil ou celui de votre bébé, de votre enfant, de votre adolescent.

Comprendre un diagnostic, un examen, un symptôme, un traitement, un médicament.

MySommeil met à votre disposition des professionnels du sommeil que vous pouvez solliciter pour des conseils ou un accompagnement

› Posez une question à l'expert sommeil de votre choix






L’accompagnement de l’adolescent, par les parents, est compliqué en cet âge de volonté d’indépendance. 

Pourtant, les insomnies à l’adolescence sont à prendre au sérieux car il est primordial d’aider les ados en difficulté comme l’a souligné Violaine Kubiszewski;
Lire l’article de Violaine Kubiszewski sur le lien entre sommeil et émotions chez l’adolescent.

Il ne faut pas hésiter à se faire accompagner auprès de spécialistes du sommeil des ados comme certains pédopsychiatres spécialistes du sommeil (qui sont trop rares) ou de pédiatres.

Votre coach sommeil des enfants

Coach sommeil enfants et bébés

Nathalie Debrock Pagès, spécialiste du sommeil des enfants, vous aide à  améliorer le sommeil de votre nourrisson, bébé, enfant ou adolescent.

Accompagnement sommeil de bébé et de l'enfant

Nathalie Debrock Pagès est attachée à la maternité de l’hôpital Simone Veil, a participé à la rédaction de publications sur le sommeil des enfants et est maman de 3 enfants.

› Plus de détails